• author
    • Catherine Gingras

      Arts - Éducation - Réflexions
    • 2013-05-30 in Singapour

    Singapour – deuxième partie

    Aujourd’hui, deux activités principales sont prévues. Prendre un bateau pour visiter la ville vue de la rivière et prendre le Singapour flyer, la plus grande roue du monde, pour voir la ville d’en haut. Nous marchons jusqu’à Clark Quay pour nous diriger vers notre embarcadère. La pluie commence à tomber, doucement, modérément avant de devenir un orage digne de l’Arche de Noé. Le bateau électrique a de la difficulté à garder le cap et frôle un poteau de lumière. La petite croisière sur la rivière dure 30 minutes, mais nous pouvons profiter d’une accalmie pour prendre de belles photos et voir le panorama sans brume.  Nous pouvons observer à notre guise le Merlion, emblème de Singapour à tête de lion et à corps de poisson puisque nous ne sommes que six passagers à bord et que notre capitaine semble avoir plus l’âme d’un photographe que d’un conducteur de bateau. D’ailleurs, il laisse volontiers les commandes aux gars.

     P1100424

    Entre l’opéra qui rappelle le Durian, les gratte-ciel de la baie, le Marina Bay et  le musée des arts, les amateurs d’architecture moderne sont servis.

    P1100401 P1100416

    Nous sommes un peu déçus, car nous aurions préféré faire cette balade de soir, la ville est vraiment belle le soir, mais nous pensions que la pluie allait débuter qu’en début de soirée. Oups !

    P1090994 P1100291

    On se dirige vers la grande roue. Le soleil est apparu pour notre virée. Nous pouvons observer la ville sous un ciel clair. Les gars s’amusent plus avec deux petits Japonais habitants en Australie que de bénéficier de la vue sur la ville. Peu importe, ils apprécient la ballade.

    P1100510 P1100488

    Nous leur faisons toutefois remarquer quelques détails de la piste de Formule 1 juste sous nos pieds afin qu’ils les remarquent aussi à la télévision lors de la prochaine course en septembre.

    P1100493

    Nous descendons d’ailleurs faire une petite course, à pieds sur la piste et nous continuons notre marche jusqu’au MarinaBay Sands où l’on voulait aller prendre un petit drink. Malheureusement nous ne portons pas de pantalons longs, dress code obligeant, nous prenons un taxi pour aller visiter Little India. Décidément, à Singapour on adore les façades colorées. À peine descendus du taxi, on se prend plein de couleur dans les yeux et plein de musique Bollywoodienne dans les oreilles. Les femmes portent des saris colorés. J’essaie même de m’en acheter un, mais ne trouve pas exactement ce que je veux.

    P1100469 P1100473

    Les gars commencent à être fatigués et sont moins patients. On continue notre chemin jusqu’au  magasin Mustapha ouvert 24/24.

    P1100476

    Il y a de tout sur au moins quatre étages. Nous sommes maintenant prêts à retourner, fatigués d’une grosse journée, à l’hôtel où nous mangerons de délicieux sandwichs au beurre de peanut. Ça fait tellement longtemps que nous n’avions pas mangé de Skippy que nous nous régalons comme de vrais rois, parce qu’en plus le pain acheté au dépanneur du coin est tellement frais qu’il colle au palais.

    P1100603