• author
    • Thomas Trudel

      Sports - Gaming - Faune
    • 04/05/2013 in Thaïlande

    Ma journée avec les éléphants

    J’ai adoré aller à Baan, toute la journée avec les éléphants. Le bout que j’ai vraiment adoré c’est quand on est allé se baigner avec notre éléphant. Mais avant, notre guide nous a montré comment diriger un éléphant. « Nonn Longne » ça commande à l’éléphant de se pencher pour qu’on puisse embarquer sur son cou et son dos.  « Kwé » ça veut dire que l’éléphant tourne à gauche ou à droite dépendamment avec quel pied tu pousses derrière l’oreille. Si tu donnes un coup de pied derrière son oreille droite, il va tourner à gauche. Si tu pousses avec ton pied gauche, derrière son oreille gauche, il va tourner à droite. « How » ça veut dire d’arrêter et « Paille » ça veut dire avance. Ce commandement est utile quand l’éléphant est curieux et gourmand et s’arrête partout pour arracher des feuilles d’arbre avec sa trompe. On les  a aussi nourris en leur donnant plein de bananes et de bambous. Il y avait même un petit éléphant qui donnait des vrais bisous avec sa trompe. Ça chatouillait beaucoup.

    532344_652007171481578_1166258611_n P1050702 P1050725

    Pour la promenade dans la jungle, nous sommes embarqués, ma mère et moi, sur notre éléphant qui s’appelait Mamoune. Mon frère et mon père sont embarqués sur un autre éléphant et nous sommes partis dans la jungle pour 1 heure. Le guide qui était avec moi était vraiment drôle, il n’arrêtait pas de rire et de m’agacer.

    P1050721 P1050883 P1050756

    En revenant de la promenade, on a embarqué dans l’eau avec notre éléphant pour jouer et le laver. Je l’ai bien brossé et arrosé.  J’ai été capable de me tenir debout dessus.

    537400_652011951481100_741957255_n

    Lorsque les éléphants se sont levés pour partir tout le monde est sorti de l’eau, mais moi je suis resté avec mon éléphant et je suis monté dessus et je suis reparti à l’enclos avec les guides pendant que les autres marchaient jusqu’à la cabane pour prendre les douches. J’étais content. J’adore les animaux et je suis très bon avec les éléphants. Les éléphants ont été très gentils, mais il ne faut jamais oublier qu’ils peuvent être dangereux, car ils sont sauvages. Après cette activité, je me suis senti vraiment chanceux, car j’ai pu conduire mon éléphant comme un vrai mahout. Ma mère dit que je suis très bon avec les animaux et que je devrais être vétérinaire quand je serai plus grand. Moi, je ne veux pas, car je n’aimerais pas ça voir tout le temps des animaux blessés, qui leur manque une patte ou qui sont malades. J’aimerais mieux avoir une animalerie.

    P1050651 P1050643