• author
    • Catherine Gingras

      Arts - Éducation - Réflexions
    • 2013-03-31 in Thaïlande

    Grosse journée

    Ouf !

    Nous sommes présentement dans le lit, à l’air climatisé, à écouter Flash McQueen 2 en anglais sous-titré en Thaï. Nous nous sommes fait des grilled-cheese. C’est le repos des guerriers d’une journée à avoir visiter le grand palais, vu le bouddha d’émeraude, marcher la rue jusqu’au marché des amulettes et pour finir se rendre au Musée National. Tout ça, à la grosse chaleur. Nous avons décidé de revenir en taxi climatisé. Le chauffeur nous fait remarquer que c’est une journée particulièrement chaude. Nous l’avions remarqué. S’il fait en moyenne 40degrés, combien peut-il faire aujourd’hui ? Le chauffeur nous propose de descendre à une station du BTS, car nous sommes pris dans un embouteillage. Nous avons hâte de rentrer à la maison, nous sautons hors du taxi et grimpons prendre le métro aérien. Dix minutes de marche exténuantes restent à faire. La piscine nous appelle… Ouf ! Quelle belle, mais éprouvante journée. Nous pouvons être fiers de nous !!

    Il est 19h30. André et Thomas prévoient sortir magasiner aux tours Bayoke. Moi j’aimerais bien y aller pour prendre un verre sur le toit… Bon, les 4 As ont repris de l’énergie nous partons pour la soirée ? Maman propose de sortir prendre une marche dans les rues tout près. Nous irons souper dans le « Loew’s Le Concorde » local et pourront magasiner en soirée demain.  Qu’en pensez-vous ?

    Le Grand Palais

    C’est définitivement LA visite à ne pas manquer à Bangkok. Bien qu’il y ait beaucoup beaucoup de touristes (surtout des chinois, je reviendrai sur leur cas plus tard, car en ce moment je pourrais être désagréable – désolée pour mes amis d’origine chinoise!) et que la chaleur soit écrasante, cette visite est incroyable. Bien que le roi actuel n’y réside plus, l’ambiance nous transporte dans un autre monde. Les lieux sont extrêmement bien conservés et restaurés. Tous doivent avoir les chevilles et épaules recouvertes. Les enfants sont épargnés de se faire prêter des vêtements convenables. Faute de pouvoir porter son sarong, André doit quant à lui porter de superbes pantalons…gris !

    Wat phra Kaeo- Le bouddha d’émeraude

    Pour y accéder, il faut passer sous les yeux des démons Yaksha, couple de géants mythologiques repoussant les mauvais esprits. La petite statue du Bouddha (60 cm) est située dans la chapelle royale. Vêtu d’une tunique changée chaque saison par le roi en personne, le Bouddha est surélevé sur un autel de 11 m de haut. C’est cet autel qui est plus impressionnant que le bouddha lui-même, si vous n’êtes pas bouddhiste bien sûr. Cette année, hier en fait, c’est le futur roi  qui a changé les vêtements du Bouddha pour ses vêtements d’été. C’est donc dans cet apparat que nous l’avons vu.

    Les fidèles y déposent en masse fleurs, encens et autres offrandes. Plusieurs offrent généreusement de l’argent pour la conservation du temple, que les policiers ramassent à grands coups de malle de façon peu discrète.

    Les fresques murales relatant la vie du Bouddha sont magnifiquement restaurées et sont complètement incroyablement magnifiques.

    En sortant de cette visite, les gars ont faim.  Un Subway, pareil comme chez nous se pointe le nez. Les gars se régalent et sont prêts à continuer. André et moi attendons de trouver une petite échoppe de mets Thaïlandais.

    P1030041 P1030044 P1030054 P1030057 P1030059 P1030063 P1030065 P1030073 P1030074 P1030075 P1030112 P1030128 P1030149 P1030229