• author
    • Catherine Gingras

      Arts - Éducation - Réflexions
    • 2013-05-29 in Indonésie

    Du nord au sud

    Le sud de Bali est archi construit, et hyper touristique… C’est probablement pour cette raison que nous avons eu du mal à nous adapter en revenant de Gili. De l’ile paisible et pratiquement déserte, nous sommes arrivés à Seminiak, ville touristique remplie de magasins, sans âme. Nous n’arrivions pas à trouver notre place dans ces anciens villages devenus aujourd’hui villes touristiques, au grand désespoir des habitants qui se plaignent du gouvernement qui continue de modifier l’espace naturel au détriment du béton grimpant. C’est assez terrifiant. Surtout quand on pense que nous sommes en basse saison et que nous avons du mal à avancer tellement il y a embouteillage sur les routes. Cela doit être horrible en juillet et août.

    P1090155 P1090149

    Cependant, le nord demeure plus sauvage, plus culturel et plus naturel. On peut situer Ubud, au centre de ces deux clans. Tant géographiquement que par son développement. Située au milieu des rizières elle demeure la capitale culturelle et artistique. Nous avons apprécié Bali, non pas pour ses plages qui sont plutôt faites pour les surfeurs, mais pour son caractère culturel qui demeure, mais qui semble vouloir s’éteindre là où le béton et les touristes font une apparition massive. N’est-ce pas paradoxal de vouloir voyager pour rencontrer de nouveaux peuples, mais du même coup détruire leur milieu de découverte ?